Tendance digicode : les claviers à code sans fil pour automatisme de portail

Gros plan sur les digicodes, ces claviers à codes qui se placent comme étant l’un des moyens les plus sûrs pour sécuriser l’accès à son domicile ou à son garage.

 

Généralités sur les digicodes sans fil pour automatisme de portail

Inventé au début des années 70 par le français Bob Carrière les claviers à code qui sont plus communément appelés « digicodes » sont des serrures électroniques dont l’ouverture se fait pas saisie d’un code secret sur un pavé numérique. Ils permettent généralement de piloter l’automatisme d’une porte, d’un portail ou d’un garage et d’en contrôler l’accès.

Entièrement sans fil et autonomes, ils fonctionnent sur des radiofréquences sécurisées et sont alimentés par des piles dont la durée moyenne de vie atteint souvent les 2 ans avec une dizaine de transmissions journalières.

Leur usage est restrictivement résidentiel et en extérieur, par conséquent ils sont pour la plupart très légers et dotés d’un design très discret.

 

Caractéristiques techniques communes.

Les digicodes pour automatisme de portail sont vendus communément en kit comprenant :

un boîtier antivandalisme et antichoc en matériau résistant tel que l’aluminium ou le polycarbonate.

Le combiné avec clavier.

Un récepteur radio universel.

Les piles.

En général, ils peuvent assurer 4 fonctions différentes et ont une portée de 35 mètres en intérieur et une portée en champ libre de 100 m à 200 m

Très faciles à installer, ils s’appliquent à l’aide de vis invisibles. Ils sont tous assortis d’une garantie pouvant aller jusqu’à 3 ans, cependant, le montage et l’installation doivent être conformes au mode d’emploi et d’une utilisation dans les conditions normales. De ce fait, le plus prudent est toujours de recourir à des professionnels pour la pose d’un digicode pour automatisme de portail. Certains revendeurs proposent d’ailleurs l’installation en option avec l’achat du digicode.

 




Ajouter un commentaire